Secret professionnel

Confidentialité et secret professionnel

(Edition de Novembre 2011) Le professionnel ou le bénévole en relation avec des enfants, des adolescents ou des adultes est amené à recevoir des informations dans le cadre de son mandat ou simplement à titre de confident. Cette position d’écoute engage l’intervenant dans un cadre voire dans des obligations de confidentialité et de secret professionnel. Les références légales, les codes et les pratiques diffèrent d’un secteur professionnel à l’autre. Entre contrôle social et relation d’aide, quel choix la société démocratique pose-t-elle en créant une obligation de respect du secret...
Numéro de collection: 
3 BIS

Maltraitance et cultures

Lors d’une rencontre entre un intervenant et une famille immigrée, on se trouve inévitablement confronté à la problématique culturelle. Dans le domaine de la maltraitance, cette question peut s’avérer particulièrement vive et source d’incompréhension. Le fait, par exemple, de frapper un enfant est considéré différemment selon la culture. Il est malaisé de s’en tenir de manière rigide à des règles préétablies, à une vision occidentale de la maltraitance. Mais à l’inverse, sous prétexte de tenir compte de la culture de l’autre, et donc de sa vérité en tant que sujet, faut-il accepter n’importe...
Numéro de collection: 
07

Confidentialité et secret professionnel

LA NOUVELLE EDITION REVUE ET CORRIGEE EST DISPONIBLE ICI Nous pouvons être amenés à accueillir des confidences. Cet instant d’écoute soulève de multiples questions: Faut-il faire quelque chose? Ai-je un rôle à jouer? Dois-je seulement écouter ou y a-t-il à intervenir?... Avant de se positionner, il s’avère utile d’approcher des notions telles que la confidentialité et le secret professionnel. Pourquoi se taire si je ne suis pas tenu au respect du secret professionnel? Quel est le sens du secret...
Numéro de collection: 
03

L´aide aux enfants victimes de maltraitance

Ce guide à l´usage des intervenants reprend de manière claire les notions de base relatives à la maltraitance et fait le point sur la signification d’un éventuel signalement pour l’enfant et sa famille. Réalisé par des experts des différents secteurs, il propose des recommandations sur la manière de répondre ou d’écouter un enfant (ou ses proches) et suggère un modus operandi entre les différents acteurs et la nécessité des collaborations en réseau. Le guide reprend une liste des services spécialisés, leur rôle et la façon de faire appel à eux. Une bibliographie et une liste d’adresses utiles...
Numéro de collection: 
01

Que faire lorsque je suspecte une maltraitance ?

« Maxime a l’air insensible aux stimulations, c’est comme s’il n’habitait pas son corps » ; « Fabien frappe tout le temps ses camarades » ; « Brice sent mauvais et porte toujours des vêtements trop petits pour lui »… Il nous arrive à tous de nous interroger par rapport à un enfant et plus encore s’il se confie : «Mon papa me fait mal ; Papy joue avec ma zezette »… La relation entre l’enseignant, la puéricultrice ou l’éducateur et l’enfant et sa famille permet, au fil des jours, de développer du lien et d’être attentif aux petits événements de la vie. Ainsi, le professionnel est le témoin...

Quand le parent se confie

Françoise Molénat est pédopsychiatre, responsable d'une unité Petite Enfance du service universitaire de pédopsychiatrie du CHU de Montpellier, attachée de cours à l'Université.Elle est l'auteur de nombreux livres dont Naissances : pour une éthique...

Collaboration et partage du secret professionnel

Collaboration et partage du secret professionnel, par Solange Cartuyvels, psychologue et Céline Ego,médecin généraliste, dans le cadre de la conférence « Notes personnelles... Dossier informatisé... Droits du patient... Les limites du secret partagé » organisé par L'APSIH (Association des Psychologues de la Santé et des Institutions Hospitalières) en juin 2009 à Marchienne-au-Pont La réflexion présentée par Solange Catuyvels et le Dr Céline Ego a été élaborée en équipe pluridisciplinaire. Elle s'est faite en écho aux questions rencontrées dans la pratique quotidienne d'un réseau de soignants...

Dans quoi s'engage le psychologue clinicien lorsqu'il parle ou écrit à propos d'un patient ?

Dans quoi s'engage le psychologue clinicien lorsqu'il parle ou écrit à propos d'un patient ? Réflexion à partir de la clinique en milieu hospitalier", Carine Culot psychologue, dans le cadre de la conférence « Notes personnelles... Dossier informatisé... Droits du patient... Les limites du secret partagé » organisé par L'APSIH (Association des Psychologues de la Santé et des Institutions Hospitalières en juin 2009 à Marchienne-au-Pont. Tout qui rencontre un psychologue et se confie, parle de lui, est en droit d’attendre que sa parole soit garantie par le respect élémentaire de la...

Code de déontologie des psychologues, une étude importante de Me Thierry Moreau

Le 1ier octobre, nous attirions l'attention sur une grave erreur dans le nouveau code de déontologie des psychologues. En effet sa rédaction allait à l’encontre des articles 458 et 458bis du Code pénal et des modalités de travail en Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous invitions les psychologues à ne pas tenir compte de cet article, à se référer uniquement au Code pénal et le gouvernement fédéral à remettre le texte en chantier. Il est difficile de comprendre d'où provient l'erreur dans la mesure où, interrogé, le groupe de travail de psychologues qui a élaboré le texte indique une discordance entre leur texte final et celui publié au...