Livres, vidéos, podcasts...

[Livre] Qu’est-ce qu’apprendre ? Le rapport au savoir et la crise de la transmission

Qu’est-ce qu’apprendre ?,  cette question évoque immédiatement l’éducation et la pédagogie, leurs problèmes, leurs solutions. Cependant, apprendre est caractéristique de l’humanité et ne concerne pas que la jeunesse.

SOMMAIRE

Introduction

Des solutions pédagogiques ?

-Repères lexicaux
-De fausses solutions ?
-La vraie limite des pédagogies modernes

Pourquoi savoir ? L’activité intellectuelle et ses finalités

-Aux origines du problème
-L’horizon de l’émancipation
-L’ignorance non coupable

Quel savoir transmettre ?

-Circulation et production des savoirs
-La question des programmes

Conclusion

Numéro de collection: 
30

[Livre] Les dangers de la télé pour les bébés

Des chaînes pour bébés âgés de 6 mois à trois ans s’installent actuellement dans les foyers sous un argument éducatif. Le psychiatre Serge Tisseron soulève ici les questions qu’elles posent, notamment du point de vue de la santé mentale du tout petit.

Numéro de collection: 
28

[Livre] L’enfant n’est pas une «personne»

La question du statut de l’enfant est aujourd’hui fortement débattue. Certains considèrent en effet que l’enfant ne correspond qu’à une réalité politique et qu’il doit donc être émancipé au même titre que toute minorité opprimée, alors que d’autres continuent de soutenir, à l’inverse, qu’il n’est qu’un homme en devenir, qu’il faut avant tout protéger.

Numéro de collection: 
26

[Livre] L’impossible entrée dans la vie

C'est principalement, suggère l'auteur, le processus d'entrée dans la vie, à travers le système éducatif, qui est mis en difficulté par deux séries de changements situés respectivement en amont et en aval de ce processus.

Numéro de collection: 
25

[Livre] La fonction parentale

Pierre Delion, psychiatre analyse les mécanismes psychiques et affectifs à l'œuvre chez tout parent en devenir pour répondre aux besoins de son enfant. Partant de la subjectivité de chaque parent et de l'intimité du couple, la fonction parentale relève aujourd'hui de plus en plus de l'ordre public comme élément normatif de socialisation de l'enfant.

Numéro de collection: 
24

[Livre] Le déni de grossesse

Comment expliquer qu’une future maman ne se sente pas enceinte ? Comment comprendre que l’enfant naisse alors que la grossesse est restée inconnue de la mère et de son entourage ? Pour comprendre le paradoxe sidérant du déni de grossesse

Numéro de collection: 
23

[Livre] Protection de l'enfance : l'enfant oublié

Dans ce plaidoyer qui s'étaye sur une longue expérience clinique, Maurice Berger et Emmanuelle Bonneville interrogent les défauts du dispositif de protection et d'aide à l'enfance. L'idéologie du lien familial peut aboutir au maintien de l'enfant dans son milieu naturel même si ce dernier est gravement inadéquat ou, pire, à des retours anticipés et répétés, après des échecs successifs. Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et est également disponible en téléchargement (version pdf et epub).

Numéro de collection: 
21

[Livre] A l'écoute des fantômes

La vie psychique s’élabore bien avant la naissance de l’enfant voire même avant sa conception. L’enfant se construit grâce au désir et à l’attention de ses parents, grands parents, arrières grands-parents…dans son environnements social, culturel, politique…

Numéro de collection: 
20

[Livre] Des dinosaures au pays du net

Pascale Gustin, psychologue et thérapeute d’enfants, entraîne le lecteur dans un voyage fantastique en territoires virtuels. La révolution technologique actuelle modifie radicalement notre rapport au monde et notre construction identitaire.

Numéro de collection: 
15

[Livre] L'avenir de la haine

Partant d’évènements du quotidien et de références cliniques, Jean-Pierre Lebrun, psychiatre, psychanalyste, « met à plat » son analyse de la haine, composante inhérente à la condition humaine. Comment la haine de l’enfant a besoin de rencontrer dans son parent un digne représentant de l’alliage désir/loi pour se transformer en supplément d’humanité.

Numéro de collection: 
14

[Livre] Voyage à travers la honte

Dans Voyage à travers la honte, Serge Tisseron décrit l’itinéraire de la honte et le processus de rupture qui en résulte. Au travers d’une description clinique de l’ « éprouvé » de la honte, l’effondrement cumulé des trois piliers [ le narcissisme, la relation aux autres ( liens affectifs) et l’appartenance avec la communauté humaine ] qui en constitue l’impact traumatique, présente aussi les leviers pour une prise en charge dans ces trois domaines.

Numéro de collection: 
13

[Livre] Engagement, décision et acte dans le travail avec les familles

Le monde contemporain veut savoir pour pouvoir décider. Le renvoi à l’expert est quotidien. Les connaissances et le savoir sont érigés comme guide obligé de toute décision. 

Au jour le jour, autant les familles que les intervenants sociaux qui les accompagnent font l’épreuve de devoir décider et de s’engager sans tout savoir et sans recourir systématiquement à l’expertise. Spontanément, ils tentent de tenir une position d’un engagement, d’une décision, d’un acte ; mais dans le même mouvement, ils sont amenés à craindre l’erreur, à demander des avis complémentaires, à renvoyer vers une autre structure, à multiplier les intervenants et par là, à diluer sans le vouloir les responsabilités et les engagements que chacun peut prendre à la place singulière qu’il occupe auprès des familles.

Ce texte Temps d’arrêt de 120 pages reprend les interventions de 6 intervenants autour de ces questions complexes.    

Numéro de collection: 
10

[Livre] Maltraitance et cultures

Lors d’une rencontre entre un intervenant et une famille immigrée, on se trouve inévitablement confronté à la rencontre culturelle. Dans le domaine de la maltraitance, cette question peut s’avérer particulièrement vive et source d’incompréhension. Le fait, par exemple, de frapper un enfant est considéré différemment selon la culture. Il est malaisé de s’en tenir de manière rigide à des règles préétablies, à une vision occidentale de la maltraitance. Mais à l’inverse, sous prétexte de tenir compte de la culture de l’autre, et donc de sa vérité en tant que sujet, faut-il accepter n’importe quel acte: du coup de savate à l’excision du clitoris? Certes non, mais comment faire la part des choses? Cette publication tente se frayer un chemin parmi ces questions.

Numéro de collection: 
7

 Imprimer la page