Tout le contenu

[Vidéo] Comment, dans ce contexte de crise, l’école peut-elle continuer à soutenir les enfants ?

Un entretien avec ​Vanessa Greindl (04:08), psychologue clinicienne, dans le contexte du Covid-19.

L'école, comme les activités artistiques, le sport, les sorties culturelles... fait fonction de tiers dans la vie des parents et des enfants. Aujourd'hui, les restrictions ont drastiquement diminué la présence de ces tiers et ont forcé un repli sur soi des familles.
L'école, pour les plus jeunes, reste le seul lieu qui amène de l'air, de l'autre dans la vie familiale et demeure un lieu indispensable pour la santé mentale de tous. Elle est devenue cet élément clé, de décollage entre parents et...

[Vidéo] Comment, avec cette crise qui dure, les parents peuvent-ils rester attentifs au vécu de leurs enfants ?

Un entretien avec ​Vanessa Greindl (04:22), psychologue clinicienne, dans le contexte du Covid-19.

Aujourd'hui, du fait de la crise sanitaire qui éloigne les tiers (écoles, activités extrascolaires...) si indispensables dans la vie de chacun, certains psychologues observent plus de collage, de mélange dans les émotions vécues par chacun. Les enfants mélangent leurs émotions avec celles de leurs parents et inversement. Dans cette configuration, il est sans doute opportun de commencer par permettre à chacun de resingulariser son propre vécu, de s'autoriser à penser différemment que sa famille...

[Vidéo] Après un an de crise sanitaire … quelques points d’appui pour comprendre et accompagner le monde de l’enfance

Un entretien avec Nathalie Ferrard (04:20), psychologue clinicienne, dans le contexte du Covid-19.

Malgré l'apparente normalité de la vie des enfants d'âge scolaire (écoles ouvertes, une activité extrascolaire autorisée...), leur environnement affectif est en réalité fortement impacté depuis un an. Leurs parents vivent des choses difficiles, en parlent parfois, devant eux, expriment que les restrictions les font souffrir... Leurs enseignants aussi peuvent être stressés par la situation, les normes imposées, les changements permanents. Quant à leurs grands-parents, qui occupent parfois une...

[Vidéo] Après un an de crise sanitaire… l’école, un lieu vital pour accompagner l’enfant et élaborer l’impact du climat ambiant

Un entretien avec Nathalie Ferrard (03:17), psychologue clinicienne, dans le contexte du Covid-19.

La famille est le premier lieu d'appui et d'élaboration des émotions des enfants. Selon les ressources, le milieu socio-économique, les difficultés sociales..., l'atmosphère familiale, la disponibilité parentale aux vécus de l'enfant varient d'une famille à l'autre.
Pour tous les enfants dont les parents n'ont plus les ressources psychiques nécessaires pour accueillir leurs émotions, leur vécu, l'école est d'autant plus indispensable. Elle doit permettre aux enfants d'accéder à leur parole, de...

[Vidéo] Crise sanitaire, économique, sociale, psychologique … quelle priorité aujourd’hui ?

Un entretien avec Delphine Pennewaert (05:24), psychologue à Crisalyence, dans le contexte du Covid-19.


En début de pandémie, il était important de faire primer l'intérêt collectif par rapport aux besoins individuels. Après des mois de crise, la question se pose des priorités à identifier. Car, nous ne sommes pas égaux face à la crise. Certains groupes sont plus vulnérables  ... ( au plan économique, psychique...) et appellent à des mesures et aides ajustées . Aujourd'hui penser l'intérêt collectif passe aussi par ajuster des réponses aux plus vulnérables.

La fatigue pandémique s'étant ...

[Vidéo] Comment penser/panser demain quand l’incertitude persiste ?

Un entretien avec Delphine Pennewaert (04:21), psychologue à Crisalyence, dans le contexte du Covid-19.

Penser demain revient à penser aujourd'hui. Se projeter dans l'avenir est vital et salutaire, mais il s'agit de trouver un équilibre pour éviter des projections trop ambitieuses qui encourent le risque de déception et de colère... L'équilibre repose sur la nécessité de penser demain sans utopie et regarder de plus près tout ce qui se passe bien dans notre quotidien, célébrer chaque petit avancée comme une victoire. 

Panser demain, c'est surtout prendre soin de ce qui fait ressources...

[Vidéo] Covid-19 : comprendre les stades de la crise après des mois de confinement

Un entretien avec Delphine Pennewaert (05:36), psychologue, dans le contexte du Covid-19.

Nous sommes dans un temps de la crise marqué par la déception (notamment vis-à-vis de la vaccination), où un sentiment de déséquilibre règne entre la perception des bénéfices des mesures et leur coût (les mesures sont vécues pour beaucoup comme étant plus pénibles que le virus lui-même). Les vécus d'injustice et d'injustesse sont massifs et mènent à une forme d'incompréhension de toutes les mesures prises. 

Une partie de la population, celle pour qui les choses deviennent insupportables, vit des...

[Vidéo] Penser la crise et les questions qui en découlent au quotidien, une nécessité aussi avec les enfants

Un entretien avec Delphine Pennewaert (05:07), psychologue à Crisalyence, dans le contexte du Covid-19.

Les enfants sont très sensibles à l'état psychique de leurs adultes référents, cela impacte donc grandement leur propre bien-être.
Pour soutenir les enfants aujourd'hui, les adultes qui les entourent peuvent adopter une posture préventive. Cette posture suggère que les adultes portent attention aux enfants les plus discrets, silencieux et pas seulement à ceux qui manifestent leur mal-être plus bruyamment.  Une "attente regardante" de la part des adultes, qui implique une écoute active, une...

[Vidéo] Covid-19 : le soin de l’autre, une voie pour le monde d’après

Un entretien avec Nathalie Grandjean (03:28), philosophe, dans le contexte du Covid-19.

Et si nous pensions le monde d’après-crise selon les voies du soin, du "care" ? Cette philosophie envisage non pas de mettre en avant l'autonomie, la liberté des individus, mais de valoriser notre vulnérabilité, notre fragilité. En adoptant un tel paradigme, nous acceptons l'idée que l'être humain est profondément interdépendant et n'existe que parce que les autres existent.
Cette vision permet d'envisager la crise autrement qu’en terme de perte de libertés mais nous propose de prendre conscience de notre...

[Vidéo] Crise sanitaire : l’importance de penser l’impact de la sémantique des mots sur les corps

Un entretien avec Nathalie Grandjean (03:30), philosophe, dans le contexte du Covid-19.

Il est utile d'interroger la portée normative sur les corps et les relations de l'usage massif par les décideurs et les médias des vocables "distance sociale", "présentiel", "distanciel", "gestes barrières" . Le sens et la structure des mots impactent notre manière de penser qui renvoie par les termes actuels davantage à une représentation dangereuse de l'autre qu'à la distance physique nécessaire. Ce qui n'est pas sans danger sur la manière de reconfigurer le lien social. 

[Vidéo] Crise Covid : temps suspendu, temps décéléré ou accélération du temps ?

Un entretien avec Nathalie Grandjean (07:56), philosophe, dans le contexte du Covid-19.

La société néo-libérale dans laquelle nous vivons est une société du présentisme, c'est-à-dire de la tyrannie du présent, de l'urgence, dans lequel passé et futur sont considérés comme moins importants. La crise Covid est en quelque sorte une caricature de ce présentisme où toutes les décisions sont tournées vers l'ici et maintenant. A cela se superposent les confinements qui, à l'inverse, sont des temps suspendus qui servent à ralentir la circulation du virus et paradoxalement à accélérer la sortie de la...

 Imprimer la page