Professionnels

[Vidéo] Jouer « à faire semblant » aide l’enfant à grandir

Pour Fabien Joly (03:37), psychologue, psychomotricien, le jeu du faire semblant est un espace essentiel d'élaboration et de traitement pour l’enfant. Il s'agit d’une fonction de replay vitale à l’enfant pour se réapproprier une scène traumatique ou micro-traumatique, des éléments de réalité qui lui échappent. Jouer à faire semblant aide l’enfant à élaborer son vécu, les questions et les émotions qui le traversent. Ce jeu « gratuit » de « on disait que », « tu serais le soldat », « je serais la princesse » [Lire la suite]

[Livre] Comme une tombe. Le silence de l’inceste

Numéro de collection: 
130

[Diffusion fin février]

À l’heure où les faits de violences sexuelles se révèlent publiquement, ce texte d'Anne-Françoise Dahin, psychologue clinicienne, tente de penser le silence de l’inceste dans ses enjeux affectifs et relationnels pour en approcher les mécanismes complexes en jeu. Tel un kaléidoscope, ses multiples facettes sont à considérer dans des dimensions protectrice, de survie ou celle, mortifère, d’abandon et de disparition de soi. Parler, à titre individuel, relève d’un défi tant pour l’enfant que pour l’adulte en devenir, et d’autres détours sont souvent empruntés pour exprimer le non-dit.

 Imprimer la page