[Vidéo] Comment aider l’adolescent à renouer avec le cycle biologique jour/nuit quand la vie nocturne en confinement est devenue la règle?

Un entretien avec ​Vanessa Greindl (06:25), psychologue clinicienne, dans le contexte du Covid-19.

Pendant le confinement, certains jeunes ont passé beaucoup de temps sur les écrans durant des nuits entières, dans des logements où parfois les fenêtres restaient fermées 24h/24, dans un espace tout capitonné, tout protégé de l'extérieur. Ces jeunes se couchent le matin et se relèvent fin d'après-midi. Pour eux, le déconfinement va s'apparenter à une naissance : ils vont devoir ressortir, être à nouveau confrontés au réel et ses composantes telles la lumière, le froid, le chaud, refaire confiance au dehors... 

Tel un nouveau-né à qui les parents apprennent à appréhender la nuit, l'adolescent va devoir être accompagné pour renouer avec l'autonomie, la solitude de la nuit (jusque là empêchée par les écrans). Le nouveau-né, au départ, a besoin de son parent, d'un doudou, d'une chanson... pour s'apaiser et s'endormir. Petit à petit, il parvient à se créer des images, il imagine sa mère par exemple, et à se réassurer par lui-même. L'adolescent va avoir besoin d'aide pour se passer de l'écran qui a véritablement agi comme un doudou dont il ne va pas parvenir à se séparer seul. Cette séparation ne va pas se faire sans heurts, mais elle est nécessaire pour que l'adolescent puisse à nouveau trouver par lui-même comment faire face à la solitude de la nuit et retrouver le sommeil dans un cycle jour-nuit normalisé. 

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

 Imprimer la page