[Vidéo] Le déni de grossesse

Un entretien avec Sophie Marinopoulos (08:35), psychologue clinicienne. 

Le déni est un mécanisme de défense, un moyen psychique qui consiste à nier la réalité.

Sophie Marinopoulos, psychologue clinicienne, explique le déni de grossesse comme une non prise de conscience de la réalité de la grossesse. La grossesse physiologique se déroule alors même que la réalité psychique est déniée. Le corps de la femme obéit aussi à cette absence totale de représentation de la grossesse. Ce déni traduit une souffrance interne de la femme qui s’exprime par un corps qui porte un enfant à son insu, sans accès à la pensée.

Dans certaines situations où le déni se poursuit jusqu’au terme de la grossesse, la naissance est un non évènement. Tuer l’enfant revient alors pour la femme à annuler l’évènement, non pas l’enfant.

Dans les cas où la grossesse est révélée après quelques mois suite par exemple à des douleurs abdominales pour lesquelles la femme va consulter, le suivi et le soin apportés doivent permettre d’élaborer la grossesse au plan psychique et pas seulement physiologique.

 

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Voir aussi: 

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Le déni de grossesse

Comment expliquer qu’une future maman ne se sente pas enceinte ? Comment comprendre que l’enfant naisse alors que la grossesse est restée inconnue de la mère et de son entourage ? Pour comprendre le...

[Live] La grossesse psychique : l’aube des liens

L’échographie a apporté un savoir sur l’enfant à naître. Les « compétences perceptives du fœtus » lui permettent de réagir à son environnement et lui donnent un statut de sujet à part entière.  Mais...