[Livre] Mères et bébés en errance migratoire

Au vu de la crise sanitaire, ce livre sera diffusé aux institutions dès la fin juin avec le livre "Temps d'arrêt" n°116, en lien avec l'actualité, "Faire famille au temps du confinement - Quelques points de repère" de Daniel Coum dès à présent disponible en version électronique.

Au travers de l’accueil de migrants primo-arrivants ayant fui des violences multiples, le chaos du monde et la violence raisonnent singulièrement dans nos lieux de soins et associatifs. Les politiques migratoires de nos pays laissent ces personnes sans statut administratif, en errance, dans une situation de vulnérabilité. Pour les soigner et les accueillir au mieux, il faut penser ces situations dans leur spécificité traumatique et précaire. Il sera question ici plus particulièrement de femmes enceintes, de jeunes mamans avec leur bébé et des incidences possibles de ces situations sur la maternité et la construction des premiers liens. Sans oublier les effets sur les soignants, qui auront à relever le défi de continuer à faire lieu d’accueil pour ceux qui se retrouvent dans un « hors-lieu ».

 

 

Numéro de collection: 
115
Thématique: 

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Audio] Les familles pauvres face à la Justice

Un exposé de Christine Mahy, Administratrive du Réseau de lutte contre la pauvreté, à l'occasion des 18èmes Assises des avocats d'enfants - L'effet papillon - Les blessures de l'enfance sont-elles ...

#cequimaaidé

                                                                                                                                                                       "Etre parents, c...

[Livre] La parentalité aujourd’hui fragilisée

L’évolution familiale actuelle fragilise la parentalité tant aux plans social et économique qu’en amont, sur le versant du couple conjugal.  Ce texte analyse les difficultés et les paradoxes...

[Livre] L'attention à l'autre

L’attention à l’autre repose sur une position éthique, le développement d’un accueil, d’une réceptivité ou hospitalité particulières à soi et à l’autre. Elle prend racine dans nos expériences...