[Vidéo] En quoi le jeu libre est-il vecteur d’apprentissage chez l’enfant, aussi pour les mathématiques ?

Un entretien avec Bruno Falissard (02:28), mathématicien, psychiatre.

Le jeu libre soutient la créativité, besoin fondamental en tant qu'être humain pour se constuire en tant qu' individu et également au plan de la collectivité. Créer comme un artiste, un artisan, un architecte... 
Le jeu libre est l' essence de cet espace de création, de créativité. Penser la nécessité de cette créativité sur les savoirs cognitifs et les mathématiques en particulier, nous  mène au constat qu' en moyenne, les filles sont meilleures que les garçons en mathématiques mais, parmi les meilleurs dans cette discipline, ce sont majoritairement des garçons. Et si cela s'expliquait en partie par le fait que la société conditionne les petites filles à être être plus sages que les garçons, ce qui les amèneraient à devenir moins créatives, et donc in fine moins performantes dans la maîtrise des mathématiques de haut vol? 

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Share

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Jouer pour grandir

L’enfant, dès sa naissance, a un besoin vital de jouer pour entrer en contact avec son environnement. Jouer est sérieux car, en jouant, il construit sa santé relationnelle et affective. C’est avec...
Share