Le Jeu des "3 Figures"

 

Le dispositif du jeu des 3 Figures a été revisité dans le cadre d'un nouveau dispositif intitulé "Les ateliers de la pensée joueuse", une formation de 3 jours est proposée à tout enseignant et acteur autour du monde scolaire 
 

Le jeu des 3 Figures est un projet qui vise à former les enseignantes maternelles au jeu théâtral des trois figures. Jouer une heure par semaine à l'agresseur, à la victime et au redresseur de torts soutient non seulement les objectifs classiques de l'enseignement maternel, mais a également des effets bénéfiques en termes de prévention de la violence. 

Et de plus, on s'amuse !

Des parents le remarquent, des pédagogues s'en plaignent. Beaucoup d'enfants semblent ne plus savoir jouer. Ils s'ennuient dès qu'on éteint la télévision ou qu'on leur retire leur console de jeu. La faute à qui ? Ils n'ont pas appris à jouer parce qu'on ne leur en a pas laissé le temps. Dès l'âge de deux ans, ils sont en effet partagés entre les apprentissages scolaires d'un côté et la télévision de l'autre. Or la télévision n'est pas un jeu, mais un spectacle. Et les effets de la consommation télévisuelle du jeune enfant ont des conséquences problématiques bien au-delà de trois ans !
C'est pourquoi il est urgent de mettre en place des activités qui permettent aux enfants de réapprendre à jouer, et leur permettent de se déprendre des effets de la surconsommation télévisuelle. Le « Jeu des Trois Figures » en fait partie. Pratiqué chaque semaine par les enseignants en maternelle, il permet aux enfants de prendre du recul par rapport à l'impact des images sur eux, réduit les violences scolaires et développe la tendance à faire appel à l'adulte pour résoudre les conflits.
Ce dispositif proposé par Serge Tisseron a fait l'objet d'une recherche action, suite à quoi il est progressivement implanté en France. A partir de septembre 2010, yapaka le propose en Belgique (toujours sous la supervision de Serge Tisseron).

Vidéos en lien avec cette campagne

Faire des jeux de rôle dès l'école maternelle. Entretien avec S.Tisseron

Un entretien avec Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste. ( 06:14)

Par le jeu de rôle, l'enfant fait l'apprentissage de l'écoute, de l'expression orale qui aide à la socialisation. De plus, passer d'un rôle à l'autre (de l'agresseur à la victime) développe chez l'enfant ses capacités d'empathie à l'égard des autres.

Livres en lien avec cette campagne

Pages en lien avec cette campagne

La formation : infos pratiques

La formation au "Jeu des Trois Figures" est actuellement suspendue et fait l'objet au sein de notre équipe d'une phase d'évaluation et de réactualisation.  Aussi, 1. La formation au Jeu des Trois Figures prévue en octobre et décembre 2016 n'aura pas lieu. 2. Un nouveau dispositif de formation, qui s'appuiera également sur le travail de l'empathie et des émotions, sera proposé au courant de l'année 2017.     Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de cette nouvelle proposition de formation par mail et via notre lettre d'info.   Pour toute question relative à vos animations au Jeu...

Enregistrements audio en lien avec cette campagne

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Classes vertes [Film]

Jonathan, 7 ans, fait sa valise. Demain il part en classes vertes avec l'école. Mais sa maman nʼa...