Tous

[Campagne] Jeu t'aime

Jouer fait grandir. Or, le jeu occupe parfois trop peu de place dans l'esprit des adultes préoccupés par tout un tas d'autres choses. Comment redonner le goût du jeu, à cette activité gratuite, sans intention pédagogique?

La campagne "Jeu t'aime" a pour objectif de valoriser le jeu et d'inviter les parents à jouer avec leurs enfants.

L'exemple, c'est nous

Les médias et l’homme de la rue déplorent les incivilités et la violence des jeunes. Mais la violence ne règne-t-elle pas dans les familles et dans la société ? La violence conjugale, l’agressivité du conducteur automobile, le langage ordurier d’un chef d’état ou le coup de boule d’un sportif de renom ne sont-ils pas des exemples de notre vie quotidienne ?

Il revient à l’adulte au sein de la famille ainsi que dans l’espace social d’aider l’enfant à trouver les repères pour grandir et ainsi se socialiser. Non limité, l’enfant ou l’adolescent se retrouve aux prises avec ses pulsions, qu’il n’est pas à même de canaliser seul.
Certains parents ont des difficultés à mettre des limites à leur enfant. Parfois le chaos familial, ou encore les conditions matérielles n’offrent pas l’assise sécurisante qui permet à l’enfant de se développer harmonieusement. On parlera alors de négligence voire de maltraitance.

Bon ou mauvais, l'exemple, c’est nous. Nous tous, chacun d’entre nous.

La campagne de spots "Quelqu'un à qui parler..."

Cette fois, on retrouve à l´écran 8 témoignages : une maman qui ne supportait plus les pleurs de son bébé, Jamel qui a permis à son voisin de parler et de découvrir autre chose, une puéricultrice qui a pris le temps de discuter avec une maman, une institutrice qui a laissé une place à la parole avant que le malaise ne s´installe, un éducateur,... tous expliquent que le fait de parler, d´échanger avec une personne extérieure à la situation les a aidé à prendre du recul, à s´arrêter un instant.

Cette campagne a été diffusée en radio et télévision en 2006.

Spots "bulles"

Huit saynètes de la vie quotidienne attirent l´attention sur les différences de rythme et de monde entre adultes et enfants. Qui ne s´est pas énervé à l´heure du repas, du dodo ou quand la retransmission du match est troublée…

[Livre] Peut-on encore toucher les enfants aujourd’hui ?

Ce texte de Pierre Delion, pédopsychiatre, développe l'importance du toucher dans le développement de l' enfant.. A une époque où des affaires d’abus ont conduit à une inhibition générale du toucher comme moyen de communication entre adulte et enfant, il s’agit d’aborder le toucher avec nuances et de prévoir, pour les professionnels, des moyens d’en parler de façon aisée afin de se prémunir des avatars qui peuvent toujours survenir dans les relations entre adultes et enfants.

Ce texte est disponible en version pdf et epub, également en librairie

Numéro de collection: 
86

[Texte] Les réseaux sociaux, lieux de socialisation à l’adolescence

Les réseaux sociaux, utilisés tant par les adolescents que par les adultes, ont modifié le rapport aux autres, au temps, à l’espace, aux apprentissages… S’ils constituent de fabuleux moyens de rester en contact à travers le monde, de déployer la créativité, d’échanger, de s’informer, de rassembler, de mobiliser…, ils sont également vecteurs de nombreuses questions aiguisées par la réalité adolescentaire. Les adolescents s'y racontent, jouent de leur identité, mesurent leur popularité, évaluent leur place dans le groupe de pairs (et au-delà)… Pour se construire, les adolescents ont besoin des autres, de leur regard réel et virtuel. Cela leur permet de se comprendre eux-mêmes, statuer de leur place dans le social…

Inventer des jeux

Les enfants de Molenbeek racontent leur plaisir de penser, de rêver, de créer : "J'invente surtout quand je joue avec ma cousine." "On construit des voitures, et après on roule avec." "J'invente la moitié, et mon papa invente l'autre moitié, et on mélange les deux." "Parfois à la maison, avec des coussins, je me fais un petit château." "Ma maman, elle joue avec moi aux poupées, on peut jouer à l'âge qu'on veut."

Chaque jour, sur Club RTL, les enfants s'expriment dans les vidéos Une vie de chien ?.

Institut Notre-Dame Saint-Martin de Molenbeek

Tristesse

Les enfants d'Anderlecht ont la parole et racontent ce qui les rend tristes : "J'avais perdu un match. J'en ai pleuré." "Si quelqu'un s'est moqué de moi. Ça me fend le coeur. Ou quand j'entends des musiques tristes." "La meilleure solution, c'est de nous remonter le moral ..."

Chaque jour sur Club RTL, les enfants s'expriment dans les clips Une vie de chien ?

Ecole du Scherdemael à Anderlecht

Réussir sa vie

Quand j’aurai trente ans, je vais travailler pour payer les factures que je recevrai. J’aurai un beau métier. J’irai faire un projet dans l’espace, pour bien savoir où sont les planètes, et comment elles sont.

Ecole du Scherdemael à Anderlecht

Jouer

J’aime bien créer, parce que je peux créer des mondes, en jouant. Je peux inventer des histoires ; je peux me réconcilier, même, des fois. Ma passion est de jouer dans la cour en créant des histoires.

Ecole du Scherdemael à Anderlecht

[Carte blanche] Une majorité sexuelle à 14 ans ? Au profit de qui ?

Cette carte blanche est parue dans Le Soir de ce 19 mars 2015 L’accord gouvernemental mentionne l’harmonisation de la loi relative à la majorité sexuelle. Les médias semblent signifier qu’il faut y lire un abaissement de la majorité sexuelle de 16 à 14 ans. Qu’en penser au regard de l’intérêt des jeunes ? Que dit la loi ? Rappelons tout d’abord qu’à la différence des adultes, pour le jeune de moins de 18 ans, c’est le juge de la jeunesse qui est compétent. En résumé, la loi actuelle dit que tout rapport sexuel avec un mineur de moins de  14 ans constitue un viol, quelque soit l’âge de l’...

Epuisement & ressources parentales : Enquête sur le vécu des parents

Le contexte néolibéral fragilise le tissu social. Les liens sociaux contemporains sont labiles, instables, évanescents. En outre, les pressions sociales à l’égard des parents sont importantes : injonction de la perfection, de la performance, tyrannie du bonheur, … Dans ce climat, les parents peuvent être déboussolés, perdus et se sentir seuls. Comment devenir et être parents quand le lien social s’effrite et avec cette surenchère de prescriptions sociales à l’égard de la parentalité ? Aussi, Yapaka a laissé la parole aux parents. Comment se sentent-ils dans leur rôle de parent ? Quelles sont...

Parents – enfants confinés… Comment ne pas péter les plombs ?

Dans le fil de nos vies habituelles, partager une habitation relève déjà du défi. Il y a tant de choses à organiser, à faire, à penser, à négocier, à rappeler, à dire, à tenir, en un mot : à vivre. Aujourd’hui, nous sommes comme à l’arrêt, coupés physiquement du monde extérieur.  C’est si difficile de vivre dans cette petite bulle fermée qui nous oblige à partager 24h sur 24 le même toit, les mêmes espaces parfois bien exigus. Habituellement, parents et enfants, nous aimons chacun prendre de l’air dans nos lieux de vie : l’école, le boulot, les activités sportives, les restos entre amis,...

Vidéos - Ressources pour les professionnels (Covid-19)

Retrouvez toutes les vidéos-ressources pour les professionnels en contexte de Covid-19 sur cette page régulièrement mise à jour. Nous vous invitons à nous faire part de vos questions relatives à vos pratiques professionnelles bousculées dans ce contexte particulier. Nous les relayerons auprès d’autres pour en réaliser quelques capsules vidéos. N’hésitez pas également à partager vos ressources, vos idées et votre créativité pour maintenir le lien avec les enfants et les familles pendant cette crise sanitaire. Nous nous en ferons le relais via le site.

[Communiqué de presse] Résister à l’algocratie

Résister à l’algocratie Rester humain dans nos métiers et dans nos vies - Vincent Magos - Livre en téléchargement libre Depuis plus de 15 ans Yapaka assure la prévention de la maltraitance et le soutien à la parentalité en Communauté française de Belgique. De nombreux programmes sont menés tant à l'attention des parents que des professionnels qui les entourent. Dans ce cadre, une collection de livrets contribue à la formation continuée des professionnels. Plus de 100 volumes sont déjà publiés , et édités chaque fois à 11.000 exemplaires. Chaque livret est adressé gratuitement aux...

 Imprimer la page