Tout le contenu

[Glané] Quand une vidéo d'élèves français contre le harcèlement fait le tour du monde

Un article sur France Inter fait écho au concours de réalisation de vidéos/affiches contre le harcèlement organisé par le ministère de l'Education Nationale chaque année. La vidéo gagnante de 2020 connait un succès retentissant à travers le monde et est régulièrement utilisée pour aborder cette problématique dans les classes... Cette vidéo réalisée par des jeunes dans un lycée a été vue plus de 38 000 000 de fois sur Facebook 

[Vidéo] En quoi l'art procure sécurité et réconfort à l'enfant ?

Un entretien avec Pierre Lemarquis (03:37), neurologue.

Quand on joue de la musique, qu'on peint, qu'on observe une oeuvre d'art... il y a des réactions dans notre corps et notre cerveau. Par exemple, l'hormone de l'amour, de l'attachement est libérée, ce qui fait qu'on s'attache à ces oeuvres. Un enfant qui entend une musique qu'il a l'habitude d'écouter à la maison va se rassurer, et entre nos 15 et 25 ans, les musiques écoutées vont façonner la bande originale de notre vie. Tout ce qui sera entendu ensuite sera comparé à ces musiques fondatrices et même si on perd la mémoire avec l'âge,...

[Vidéo] La musique, « une caresse au cerveau » qui renforce la vitalité

Un entretien avec Pierre Lemarquis (04:31), neurologue.

Le cerveau est composé de deux grands systèmes : le premier, celui de la raison trie les informations sensorielles perçues par le cerveau arrière et permet au cerveau frontal de prendre des décisions et de nous garder en vie. Le second système, celui de la récompense, du plaisir donne envie de vivre grâce à toutes les hormones qui sont produites.
L'art, et en particulier la musique, influe sur ces deux systèmes. Par exemple, quand on apprend à jouer d'un instrument, cela développe structurellement notre cerveau (chez les violonistes, la...

[Vidéo] Enseignants épuisés, comment (encore) tenir sa place auprès des enfants ?

Un entretien avec Pierre Delion (02:29), pédopsychiatre, en contexte variant Omicron.

Les enseignants ont vu leurs conditions de travail se détériorer au fil du temps, et cela s'est encore accéléré avec la crise Covid. Or, ils sont un maillon essentiel de notre humanité, c'est en grande partie grâce à eux que les enfants apprennent la socialisation, peuvent petit à petit se séparer de leurs parents, s'ouvrir au monde... S'ils renoncent à exercer leur fonction, qui va les remplacer ? Que vont devenir les enfants ? 
Pour soutenir les enseignants, les institutions et les pouvoirs politiques ont...

Résultat de l'étude : Accoucher en Belgique francophone avant et pendant le Covid

La plateforme pour une naissance respectée avait mis en ligne un questionnaire pour mesurer les impacts du covid sur le vécu d'accouchement des femmes en Belgique Francophone. Près de 6000 femmes ont répondu à ce questionnaire et 4226 ont été retenues car elles correspondaient aux critères de la recherche. L'échantillon final se compose majoritairement de femmes vivant en couple et ayant un statut social élevé. Les résultats doivent donc être interprétés à la lumière de ces données de contexte. 

[Vidéo] Quand les promesses de sortir de la crise échouent, que dire aux enfants ?

Un entretien avec Pierre Delion (03:40), pédopsychiatre, en contexte variant Omicron.

Les enfants ont besoin que les adultes puissent faire des promesses sur ce qu'ils sont certains de pouvoir tenir. Pour le reste, par exemple dans ce contexte de crise sanitaire, les adultes doivent pouvoir admettre et expliquer le caractère incertain, hypothétique de ce qui va advenir. Ce sont ces deux mouvements dans le chef des adultes qui vont permettre aux enfants de s’ajuster à cette nouvelle vague, ils ont été « préparés ». La parole authentique de l’adulte, du parent, permet à l’enfant de s'ajuster à...

Album : De la confidence aux récits, outil destiné aux intervenants dans le cadre de la radicalisation violente

Album est un outil qui a été réalisé par le centre d'aide et de prise en charge des personnes concernées par tout radicalisme et extrémisme menant à la Violence (CAPREV) et qui est destiné aux intervenants sociaux, psychologues, éducateurs, assistants sociaux et autres professionnels amenés à accompagner des jeunes et des adultes dont la relation s’est complexifiée suite à un engagement dans l’idéologie djihadiste. Album s’inscrit dans le contexte du retour des ressortissants avec leurs enfants de Syrie des camps de Al Hol, Ayn Issa, etc. et de l’éloignement qui en découle si leurs parents sont incarcérés lors de leur retour en Belgique.

[Vidéo] L’art, à prescrire pour une bonne santé psychique et physique de la naissance à la mort

Un entretien avec Pierre Lemarquis (04:04), neurologue.

L'OMS (organisation mondiale de la santé) a démontré au travers d'une vaste étude que l'art est bon pour la santé mentale, physique, sociale... Par exemple, pour les bébés prématurés, il a été démontré que l'atrophie fréquente de leur lobe temporal pouvait être évitée si des chants de leur maman sont diffusés dans la couveuse. Ces chants ont également un impact majeur sur la diminution du stress de ces tout-petits. Autre exemple, les gens qui présentent de la dyslexie peuvent être aidés par la musique qui travaille les questions liées...

Pierre Lemarquis

Pierre Lemarquis est neurologue, neurophysiologiste et neuropharmacologue. Il est membre de la Société française de neurologie, de la Société de neurophysiologie de langue française et de l’Académie des sciences de New York. Il participe à l'enseignement du diplôme d'éthologie de l'université de Toulon-La Garde.

Il s'intéresse en particulier aux liens qui existent entre le cerveau et la musique et l'impact de la musique sur les patients atteints de la maladie d’Alzheimer notamment. Il fait partie du groupe de recherche sur "Résilience et Personne Agée" animé par Boris Cyrulnik.

 Imprimer la page