[Campagne] "Une vie de chien ?"

Public cible: 

La vie est tantôt gaie, tantôt triste. Parfois c’est le fou-rire, parfois les pleurs. Il y a des choses qu'un enfant aimerait dire, mais n’ose pas, des sujets pas faciles à aborder.

On l’embête dans la rue. Il trouve qu’on ne l’écoute pas. Il voudrait avoir de meilleurs résultats à l’école, mais n’y arrive pas...

La campagne "Une vie de chien?" regorge d'outils pour l'aider à parler de ce qui le touche, l'interroge, le traverse. Et lui permet d'identifier dans son réseau les personnes ressources vers qui se tourner quand son sac à dos est trop lourd à porter. 

La campagne se décline autour du livre  "Une vie de chien?" qui est distribué chaque année gratuitement aux enfants de 4ème primaire. 

 

Découvrez l'ensemble des supports :

Vidéos en lien avec cette campagne

Parents

J’aime beaucoup mes parents parce qu’ils sont gentils. Ils m’aident quand il y a un truc que je ne sais pas faire, comme dans les devoirs. Avec mon frère de huit ans, des fois on se dispute, des fois on s’entend. Les disputes, c’est souvent parce que je veux mettre une chaîne à la télé, et que lui n’aime pas. C’est alors maman qui décide et qui vient mettre encore une autre chaîne. Parfois aussi, je me dispute avec mes parents parce qu’ils veulent que j’aille au lit tôt, et j’ai pas envie. Les meilleurs moments que l’on passe en famille, c’est quand on fait une fête : un anniversaire, ma...

Grandir

Quand j’aurai trente ans, je travaillerai dans une banque. Je connais bien les mathématiques. Mon papa m’a dit que si je continuais comme ça, je pourrais travailler dans une banque. Ou alors je serai dépanneur, ou conducteur de tram. J’aurai une femme et des enfants, même si je sais que ce n’est pas toujours facile d’avoir une famille, et d’élever des enfants. Je voudrais avoir une belle voiture, mais aussi aider les gens et donner de l’argent aux pauvres. Je jetterai aussi du pain aux pigeons, près de chez moi. Parce que je pense que c’est très important de protéger la nature. Mais bon, tout...

A qui ressembler

Quand mon papa me dit bravo, je suis content. Il me félicite par exemple quand je dis pardon, ou quand je donne un petit bout de ma collation à quelqu’un qui n’en a pas, sur la cour. Dire bravo, ça fait chaud au cœur de la personne à qui on le dit. La dernière fois qu’on m’a félicité, c’était parce que j’avais eu une bonne note à ma dictée. J’ai envie de remercier mon papa de m’avoir dit bravo, parce qu’avant je n’étais pas très fort, mais j’ai fait des efforts et j’ai eu le courage d’apprendre mieux. Je dis d’ailleurs merci à tous ceux qui m’ont félicité, car j’ai su faire des choses que je...

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Spots "Une vie de chien?" (2004)

Une série de spots télé montre que les adultes et les enfants peuvent avoir des points de vue bien différents sur des tranches de vie quotidienne. Cette campagne a été diffusée en télévision pendant...

[Livre] L’enfant n’est pas une «personne»

La question du statut de l’enfant est aujourd’hui fortement débattue. Certains considèrent en effet que l’enfant ne correspond qu’à une réalité politique et qu’il doit donc être émancipé au même...

[Livre] L’expérience quotidienne de l’enfant

L'enfant vit, au jour le jour, au fil des heures, sous le regard d'adultes, et cela beaucoup plus que par le passé. Cependant, ce regard est parcellisé. L'enfant est un sujet de préoccupations pour...