Développement de l'enfant

[Livre] Jeu t'aime

Un bout de ciel, un arbre, une mare, le soleil qui entre dans la maison, la lune ou les nuages... Le lieu où l’on vit peut assez simplement inviter l’enfant au rêve, à la poésie, à la contemplation. Très tôt, le petit découvre seul la magie de son environnement. Il observe les poussières voler dans un rayon de soleil ou les jeux de lumières qui dansent sur le mur quand le soleil rencontre le lustre de la cuisine. Parfois, le parent invite l’enfant au rêve. Il aime regarder avec lui les nuages qui défilent dans le ciel et lui propose de découvrir des formes dans les nuages. Tiens, je vois un chien! Et moi, un dragon! Ou bien, ils écoutent ensemble les bruits du silence et sentent la fraîcheur de la pluie qui change tant l’odeur des choses, comme celle de l’herbe qui vient d’être coupée. Parfois le vent s’en mêle, il fait danser les feuilles de l’arbre ou ébouriffe les cheveux. La proximité avec la nature apporte ainsi à l’enfant une stimulation de tous ses sens et permet au parent de transmettre à l’enfant le respect de ce qui est vivant.

Extrait du livre "Jeu t'aime" disponible gratuitement au 0800/20 000 ou via le magasin

[Livre] Grandir en situation transculturelle

Numéro de collection: 
41

Mieux comprendre les enfants de migrants, les enfants de couples mixtes, les enfants adoptés dans un autre pays que celui de leurs parents et d'une manière générale tous ceux qui ont traversé plusieurs langues ou plusieurs mondes. Mieux comprendre aussi comment devenir parents en exil. Sont proposés des éléments théoriques, éducatifs et cliniques pour que la diversité de nos sociétés soit une chance et non un obstacle. Ces enfants doivent apprendre à transformer leur vulnérabilité transculturelle en véritable métissage créatif et moderne aussi bien à l'école, à l'hôpital que dans la société.

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France. Il reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Jouer pour grandir

Numéro de collection: 
60

L’imagination de l’enfant est connue pour être débordante et il est vrai que les histoires qu’il raconte et invente, semblent illimitées. L’aire de jeux qu’ils se sont créée pour inventer ainsi des scénarii tous plus invraisemblables les uns que les autres, a été appelée par D. Winnicott « l’aire d’illusion ». Cette aire est un espace-temps durant lequel les enfants jouent à faire semblant, à être un autre que soi, mais aussi à projeter ses pires cauchemars [Lire la suite]

Découvrez le livre "Jouer pour grandir" écrit par Sophie Marinopoulos et disponible gratuitement en téléchargement.

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 1-4 ans

Numéro de collection: 
83

Second volet du premier âge, ce texe de Marie-Paule Durieux, pédopsychiatre, envisage le développment de l'enfant de 1 à 4 ans afin de mieux comprendre les processus psychiques à l'oeuvre à cette phase du développement pour identifer les dysfonctionnements à travers les symptômes que présente le petit enfant.

[Livre] Cet art qui éduque

Numéro de collection: 
82

Avant le Musée, la forêt...

[...] La forêt avant le musée : conduire les enfants dans la clairière, leur faire écouter, toucher, regarder, sentir les arbres, les écorces, les feuillages, le bourdonnement des insectes et les chants des oiseaux. Et en effet, osons le demander : à quoi bon le musée si le tableau n’est pas attendu et lu comme l’expression sensible d’une expérience intense, comme la cristallisation d’une expérience du monde qui recoupe la mienne ? À quoi bon la danse et la chorégraphie si le mouvement des danseurs sur la scène ne prolonge pas d’une certaine façon celui de mon propre corps dans l’expérience ordinaire ? Sous l’œuvre quelle qu'elle soit, il y a une relation au monde qui engage tout entier et doit aussi, et même  d'abord, être éduquée. Cette éducation, parce qu’elle vivifie le lien de la sensibilité et de la culture, fait de l’expérience esthétique le fondement nécessaire de l’éducation artistique et même l’une des bases de l’éducation

Extrait du livre "Cet art qui éduque" Temps d'arrêt, 2015, PP45-46 

[Livre] La violence envers les enfants, approche transculturelle

Numéro de collection: 
79

Ce texte est disponible en librairie. Marie- Rose Moro, psychiatre aborde la diversité culturelle de nos sociétés qui ouvre sur la nécessité de la penser comme une ressource. En matière de protection de l’enfance, attribuer à l’autre culture des pratiques maltraitantes est souvent une mise à distance, un réflexe pour occulter sa responsabilité à prendre en compte les violences à l’œuvre qui touchent les enfants dans toutes les cultures.   

[Livre] Grandir avec les écrans "La règle 3-6-9-12"

Numéro de collection: 
64

De nombreux parents et professionnels sont désorientés. A partir de quel âge offrir à l’enfant une console de jeux ou un premier téléphone ? Combien d’heures le laisser au quotidien devant la télévision ou l’ordinateur ? Quels cadres lui fixer?
C’est le but de la règle « 3-6-9-12 » établie par Serge Tisseron : répondre à ces questions, aussi bien pour l’usage des écrans en famille qu’à l’école, et pour tout âge.

[Texte] La violence conjugale, une maltraitance pour l’enfant …

Qu'il s'agisse de coups ou de mots, la clinique montre que l'enfant qui vit dans un environnement de violence conjugale est en grande souffrance. Exposé malgré lui à un processus d'intériorisation de la violence, il est mis en difficulté dans son développement.(...)

L'enfant se construit en référence au modèle adulte
Les enfants se développent à partir de ce que nous, adultes leur transmettons. La valeur du modèle familial d'abord; social ensuite participe à socialiser l'enfant, à le civiliser. L'enfant qui apprend la loi du plus fort n'apprend pas à intégrer les limites, à différer son besoin, à tolérer la frustration pour accéder à des expériences relationnelles positives. La violence comme modèle relationnel bannit le respect de l'autre dans sa différence et se fonde sur le passage à l'acte au détriment de la parole. Dans ce modèle, l'enfant n'apprend pas à mettre de la distance entre ses émotions et leur expression.

A l'inverse, faire l'exercice de la frustration nécessite de mettre des mots et un cadre éducatif structurant, cohérent et continu. La qualité des relations affectives solides, soutiennent l'apprentissage de cette capacité.

[Texte] : Pourquoi la télévision est toxique pour les enfants en bas âge

Plusieurs chaînes de télévision qui s’adressent aux jeunes enfants mettent en avant leur intérêt éducatif. Mais celui-ci n’a jamais été démontré, et les seules études réalisées révèlent au contraire qu’elles ralentissent les enfants de 8 à 16 mois dans leur apprentissage linguistique  ! En fait, la télévision destinée aux enfants de moins de 3 ans pose essentiellement cinq problèmes : [Lire la suite]

[Texte] La télévision dans les maternités : quand bébé regarde maman qui regarde la télé

Les écrans sont présents aujourd’hui dans tous les lieux de vie. Ils occupent une place primordiale. La télévision bouillonne et Internet offre un flux continu. Impossible aujourd’hui d’imaginer un univers de travail ou familial dépourvu de cette source.

Un texte paru dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", Temps d'arrêt, Yapaka. Egalement disponible en dépliant illustré pour mise à disposition des parents  

[Texte] Les concours de mini-miss, des prisons pour enfants

Les concours de mini-miss posent un contexte que l'on peut qualifier d'incestuel au sens où ils organisent des conditions préjudiciables à l'enfant et au développement de son intimité, de sa sexualité. Quand l'adulte se saisit de la sexualité enfantine pour l'emmener sur son terrain, il abuse de l'enfant. Le monde de l'enfance est profondément différent de celui de l'adulte. C'est la raison pour laquelle la mise en avant des enfants comme des petits adultes que ce soit dans la publicité, dans les émissions de télévision ou dans les concours de mini-miss les arrache à l'enfance pour les projeter [Lire la suite]

[Texte] L’enfant face à la mort

La mort, une réalité à découvrir
La première rencontre de l'enfant avec la mort concerne souvent l'un de ses grands-parents. Cette mort qui amène tristesse et questions s'inscrit dans le cycle de la vie de la naissance à la mort : « Il/elle était vieux/vieille, il/elle arrivait à la fin de sa vie ». La perte d'un animal familier peut aussi amener l'enfant à vivre une perte importante.

[Texte] Eduquer, une relation complémentaire entre l'adulte et l'enfant

Pour grandir, l'enfant a besoin de cohérence, de fiabilité et de repères. Fragile, il est également cet être pulsionnel, qui veut « tout tout de suite ». Ses parents et éducateurs, l'aident peu à peu à quitter cette position toute-puissante au bénéfice d'autres investissements : accepter de retarder le plaisir immédiat pour élargir son horizon. Cette frustration nécessaire va l'aider à devenir un être sociable.

[Vidéo] Jouer « à faire semblant » aide l’enfant à grandir

Pour Fabien Joly (03:37), psychologue, psychomotricien, le jeu du faire semblant est un espace essentiel d'élaboration et de traitement pour l’enfant. Il s'agit d’une fonction de replay vitale à l’enfant pour se réapproprier une scène traumatique ou micro-traumatique, des éléments de réalité qui lui échappent. Jouer à faire semblant aide l’enfant à élaborer son vécu, les questions et les émotions qui le traversent. Ce jeu « gratuit » de « on disait que », « tu serais le soldat », « je serais la princesse » [Lire la suite]

[Audio] "A la place même de l'objet perdu (oral, anal, scopique, invoquant) viennent les objets industriels substitutifs (bouffe, déchet)"

Une conférence avec Jean Claude Encalado, psychanalyste, philosophe, enseignant à la Section Clinique du Champ Freudien et à l'ULB, dans le cadre de la saison 10-11 des Lundis Midis des Bureaux de quartiers intitulée "Usages d'images - Images de soi ". http://home.scarlet.be/planning_familial_bq/conferences-debats.html

[Audio] Fragilités et compétences dans le développement de l'enfant

Enregistrement de Reine Vander Linden. Un vivant plaidoyer pour un ajustement "suffisamment bon" du parent aux besoins du bébé avec Reine Vander Linden, psychologue organisé le 2 février 2011 par le Planning Familial de Wavre. Dans une société où ce sont les besoins économiques qui sont trop souvent mis en avant, Reine Vander Linden évoque avec sensibilité les besoins psychiques du bébé, en explicitant le processus d'attachement et ses impasses.

Coup de pouce

Certains parents peuvent être saisis de voir tout à coup leur enfant présenter des caractéristiques contraires à ce qu'ils ont défini comme étant sa personnalité. Certaines sont intrinsèquement humaines: l'agressivité, la violence, la peur… D'autres sont liées aux particularités du développement: tous les enfants de 4-5 ans mentent à un moment ou à un autre; tous les enfants entre 18 mois et 4 ans s'opposent, font des colères... On rêve tous ses enfants munis de qualités multiples; souvent, d'ailleurs, celles qu'on ne possède pas soi-même. Et on tolère mal chez eux ce qu'on ne supporte pas...

 Imprimer la page