Covid-19

Covid-19

Publié: 
Oui

[Vidéo] Quelques pistes pour soutenir la socialisation en contexte de pauvreté

Un entretien avec ​Gérard Neyrand (01:53), docteur en sociologie, dans le contexte Covid-19.

Le soutien de l'enfant en contexte de pauvreté peut se révéler délicat car la situation de pauvreté rend l'approche des personnes difficiles. Le soutien s'effectue sur la base de l'écoute attentive de l'enfant lui-même mais aussi de l'entourage de l'enfant et peut prendre plusieurs formes comme notamment le soutien scolaire de l'enfant ainsi que le soutien des parents par rapport à la scolarité de leur enfant afin de les relégitimer dans celle-ci. Au delà du scolaire, les autres sphères de...

[Vidéo] La précarité, un contexte qui fragilise la socialisation de l’enfant

Un entretien avec ​Gérard Neyrand (02:38), docteur en sociologie, dans le contexte Covid-19.

La socialisation de l'enfant en situation de précarité familiale se retrouve forcément fragilisée car les parents doivent faire face à des difficultés multiples qui les occupent beaucoup et peut les rendre moins disponibles. En plus, le réseau social de l'enfant s'en trouve amoindri et des positions de méfiance naissent à l'égard des intervenants. Cette situation rend délicate la socialisation de l'enfant dans ce contexte.

[Vidéo] Initier la relation éducative avec des adolescents en contexte masqué

Marie-Rose Moro (04:42), pédopsychiatre, invite les enseignants et éducateurs à instaurer de nouveaux petits rituels lorsqu'ils rencontrent pour la première fois un groupe et que tout le monde est masqué. Un enseignant pourrait, par exemple, imaginer de se démasquer, lorsque la distance le permet, durant quelques secondes ou minutes puis demander à chacun de ses élèves de le faire à son tour...afin que chacun puisse percevoir le visage de l'autre et ainsi savoir à qui il est confonté. 

[Vidéo] Enseignant et animateur masqué, comment aménager l’accueil des enfants ?

Marie-Rose Moro (04:31), pédopsychiatre, évoque la possibilité pour les éducateurs, enseignants d'envisager le masque comme une nouvelle donne qui offre la possibilité de se revoir en vrai, comme une opportunité de se retrouver. Bien réexpliquer l'intérêt de ce masque aux enfants, aux adolescents en "banalisant" son utilisation est une manière de pouvoir ensuite se centrer sur l'essentiel : les liens relationnels. 

 Imprimer la page