Rôle des professionnels de l'enfance

Rôle des professionnels de l'enfance

Terme associé: 
Rôle des pouvoirs publics
Vie institutionnelle

[Vidéo] Quand la crèche aide les parents en cas de maltraitance

La crèche est un dispositif précieux en cas de maltraitance pour offrir à l’enfant un milieu favorable pour son développement et à sa sécurité et répondre à la souffrance et aux fragilités parentales.

Les conditions de protection, de stimulation, de contenance que l’enfant vit à la crèche aura un effet bénéfique sur l’enfant mais potentiellement aussi sur les parents. 

[Vidéo] En tant qu’éducateur, à quoi être attentif lors d’une inquiétude de maltraitance ?

Un entretien avec Marc Gérard, pédopsychiatre. (02:24)

En tant qu'animateur, éducateur travaillant auprès d'enfants et d'adolescents, des signes peuvent inquiéter à propos de la situation de l'un d'eux : bleus, lésions cutanés, propos entendus entre des enfants, changements de comportements... Que faire avec ses inquiétudes cencernant une possible maltraitance ? 

Dans un premier temps, avant d'alerter des services spécialisés, il est précieux d'ouvrir la discussion avec l'enfant et ce sans tomber dans l'interrogatoire : Comment vas-tu? Comment ca se passe à la maison?... Si la situation le...

[Vidéo] Quand le professionnel de l'enfance doit passer la main

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (05:59)

"C'est dans l'articulation des compétences de différents professionnels qu'on va pouvoir au mieux aider l'enfant".
Les professionnels de première ligne sont parfois confrontés à des enfants en souffrance. Dans un premier temps, ils cherchent, de leur place, à leur venir en aide. Lorsque cela ne suffit pas à apaiser les souffrances de l'enfant, ils cherchent l'aide d'autres professionnels aux compétences différentes des leurs. 

C'est l'articulation des aides - éducatives, pédagogiques, thérapeutiques quand c'est nécessaire...

[Vidéo] Le professionnel de l'enfance, substitut de la fonction parentale

Pierre Delion, pédopsychiatre, interroge la continuité nécessaire à l’enfant, entre ses parents et les professionnels qui en ont la charge. Toutefois, assurer cette continuité ne signifie pas prendre la place du parent, se substituer au parent, principalement en cas de fragilité ou de défaillance parentale. Il invite à interroger sa position professionnelle comme auxiliaire de parentalité et non substitut parental.  (06:40)

 Imprimer la page