Rôle des professionnels de l'enfance

Rôle des professionnels de l'enfance

Terme associé: 
Rôle des pouvoirs publics
Vie institutionnelle

[Livre] La violence envers les enfants, approche transculturelle

Numéro de collection: 
79

Ce texte est disponible en librairie. Marie- Rose Moro, psychiatre aborde la diversité culturelle de nos sociétés qui ouvre sur la nécessité de la penser comme une ressource. En matière de protection de l’enfance, attribuer à l’autre culture des pratiques maltraitantes est souvent une mise à distance, un réflexe pour occulter sa responsabilité à prendre en compte les violences à l’œuvre qui touchent les enfants dans toutes les cultures.   

[Livre] Travailler ensemble en institution

Numéro de collection: 
78

La (re)lecture du texte de Christine Vander Borght, psychologue, en ce contexte, donne des appuis pour poursuivre le travail ensemble au sein des institutions en maintenant au mieux les exigences de coopération et les conditions invariantes pour ajuster les pratiques d'éducation, d'aide ou de soin à la réalité des enfants, adolescents et adultes qui s'adressent à nous.

[Livre] Pour une hospitalité périnatale

Numéro de collection: 
77

"Pour les membres d'un couple et l'enfant à naître, la grossesse est l'occasion d'une double métamorphose progressive et interactive du devenir parent et du devenir humain: on ne naît pas parent à la naissance, on le devient en prénatal; le fœtus ne naît pas humain, il le devient pendant la grossesse" écrit Sylvain Missonnier, pédopsychiatre,  dans ce texte en faveur d’une clinique périnatale attentive aux processus psychiques en présence. 

[Livre] Les espaces entre vérité et mensonge

Numéro de collection: 
75

Ce texte Temps d'arrêt avec Christophe Adam, psychologue et Lambros Couloubaritsis, docteur en philosophie interroge la complexité entre vérité et mensonge pour accompagner la réflexion des professionnels de l'écoute.
Ce texte est disponible en librairie, en Belgique et en France, également disponible en téléchargement (version pdf ).

 

[Livre] Le lien civil en crise ?

Numéro de collection: 
73

La civilité au-delà des règles de savoir-vivre s’ancre dans la relation aux autres. Les discours communs dénonceraient aujourd’hui une crise du lien civil. L’incivilité serait le symptôme d’un rapport réfractaire aux règles et à la collectivité, affiliée aux formes de délinquance et de criminalité. Ce livre de Carole Gayet-Viaud, sociologue, montre une réalité plus complexe et ouvre des pistes pour les professionnels aux prises avec les conflits d’usages.

[Livre] La maltraitance infantile, par delà la bienpensée

Numéro de collection: 
67

[...] La notion de maltraitance est, tout d’abord, parfois fort difficile à affirmer, et c’est toute l’expérience du clinicien qui est ici sollicitée afin de pouvoir repérer les bizarreries de la sémiologie ou les réactions parentales atypiques voire incompréhensibles du point de vue de la logique relationnelle élémentaire.

En tout état de cause, il faut savoir que l’enfant cherche souvent à protéger ses parents maltraitants, ce qui complique encore le repérage, et que de toute manière le clinicien n’est pas en position de policier ou de magistrat, son rôle étant seulement de pointer l’hypothèse de maltraitance

Mais, par ailleurs, pouvoir reconnaître la maltraitance suppose de savoir reconnaître notre propre ambivalence envers l’enfance, et ce d’autant plus que c’est précisément cette ambivalence qui se trouve en partie à l’origine de nombre de vocations de professionnels œuvrant dans le champ de l’enfance. [...]

In, Bernard Golse, "La maltraitance infantile, par delà la bienpensée", Temps d'arrêt, yapaka, p 33,  2013

[Vidéo] Concilier la temporalité du bébé et celle du parent atteint de maladie mentale

La maladie mentale recouvre des réalités très diverses, explique Frédérique Van Leuven (05:04), psychiatre. Il peut s'agir d'un épisode unique de décompensation au cours d'un accouchement par exemple ou d'un état beaucoup plus chronique qui perdure dans le temps. Outre l'état de son parent, c'est souvent l'hospitalisation de ce dernier qui va impacter l'enfant et son lien avec lui.. En effet, lorsqu'une hospitalisation est nécessaire pour un parent, [Lire la suite

[Vidéo] Quand le parent craint de laisser tomber son bébé

Ayala Borghini (04:33), docteur en psychologie, décrit en quoi toucher le bébé, le porter… suppose un ajustement nécessaire, progressif et modulé du parent à son bébé. Secouer un bébé traduit un débordement de l’adulte dans un corps-à-corps maltraitant pour le bébé. En creux, craindre de laisser tomber son bébé peut envahir le parent submergé par la dépendance du bébé, par sa vulnérabilité première. L’état tonique, les mouvements émotionnels qui font partie du bébé dans sa propre découverte peut fragiliser le parent dans cette rencontre à l’autre.

[Audio] Les professionnels autour de la naissance : la sage-femme en première ligne

Philippe Béague nous a quitté ce 24 mars 2015 mais son attention, sa manière de transmettre, sa voix  aussi douce que ferme reste en nous présente. Nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir une conférence qu'il a tenue en 2012. Psychologue et psychanalyste, Philippe Béague était président de l'Association Françoise Dolto.

[Audio] Fragilités et compétences dans le développement de l'enfant

Enregistrement de Reine Vander Linden. Un vivant plaidoyer pour un ajustement "suffisamment bon" du parent aux besoins du bébé avec Reine Vander Linden, psychologue organisé le 2 février 2011 par le Planning Familial de Wavre. Dans une société où ce sont les besoins économiques qui sont trop souvent mis en avant, Reine Vander Linden évoque avec sensibilité les besoins psychiques du bébé, en explicitant le processus d'attachement et ses impasses.

 Imprimer la page