Lien parents-enfants

Lien parents-enfants

La qualité des premières relations qui se nouent entre un nourisson et son parent ( ses parents ou figures d'attachement) influence son développement et son rapport au monde. L’élaboration de ces liens se joue dans la rencontre entre le parent et un bébé actif, doué de compétences qui sont de puissants vecteurs relationnels. En tant que professionnel de l’aide aux familles, il importe d’accompagner la construction des premiers liens.  

Spots "bulles"

Huit saynètes de la vie quotidienne attirent l´attention sur les différences de rythme et de monde entre adultes et enfants. Qui ne s´est pas énervé à l´heure du repas, du dodo ou quand la retransmission du match est troublée…

[Livre] Garde alternée: les besoins de l'enfant

Cette nouvelle édition, sous les plumes de Christine Frisch et Maurice Berger, tous deux pédopsychiatres, éclaire la question de la garde alternée à la lumière du développement de l’enfant. Age par âge, les besoins de l’enfant, notamment ses besoins de stabilité et de continuité sont étayés au travers de son attachement à ses figures parentales pour penser l’hébergement de l’enfant et les modalités de lien avec ses deux parents compte tenu de ses capacités psychiques et cognitives. 

Numéro de collection: 
72

[Livre] La maltraitance infantile, par delà la bienpensée

Disponible en libraire, ce texte de Bernard Golse analyse la difficulté de repérer les situations de maltraitance, tant du côté de la souffrance de l’enfant compte tenu de son histoire et de sa subjectivité que du côté de l’ambivalence de l’adulte à l’égard de l’enfance, ambivalence parfois à l’origine de la vocation des professionnels de ce champ.
 

Numéro de collection: 
67

[Live] La grossesse psychique : l’aube des liens

L’échographie a apporté un savoir sur l’enfant à naître. Les « compétences perceptives du fœtus » lui permettent de réagir à son environnement et lui donnent un statut de sujet à part entière.  Mais de quel sujet parle-t-on ? 
Aux changements corporels et physiologiques de la gestation, s’articule un travail psychique intense : neuf mois pour penser l’enfant à venir et se penser mère, père de cet enfant.  Cette période interroge et ravive un passé relationnel  parfois « oublié ». L’enfant à naître convoque les acteurs du passé, liés ou non à des souvenirs traumatiques qui peuvent interférer douloureusement dans le processus  du « devenir mère » et du « devenir père ».
Accompagnant ce processus, les professionnels sont aussi interpellés à titre personnel. Comment garder son cadre de travail face aux émotions ?  Comment appréhender et donner sens à ce que vit une mère, un père en souffrance ?

 

Numéro de collection: 
55

[Livre] Protection de l'enfance : l'enfant oublié

Dans ce plaidoyer qui s'étaye sur une longue expérience clinique, Maurice Berger et Emmanuelle Bonneville interrogent les défauts du dispositif de protection et d'aide à l'enfance. L'idéologie du lien familial peut aboutir au maintien de l'enfant dans son milieu naturel même si ce dernier est gravement inadéquat ou, pire, à des retours anticipés et répétés, après des échecs successifs. Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et est également disponible en téléchargement (version pdf et epub).

Numéro de collection: 
21

Les conseils : Une machine à inhiber l’intuition des parents

Brochures, livres, contacts avec les professionnels... les parents sont inondés de conseil. Ils les cherchent, les sollicitent... Leur souci de bien faire, de ne pas se tromper, d'être le plus judicieux possible dans leur tâche d'éducateur sont à la source de leurs demandes.
Par ailleurs, l'éducation et les mécanismes du développement de l'enfant se sont érigés en sciences, ce qui pourrait laisser penser que les choses sont maitrisables dès le moment ou elles accèdent au rang de la connaissance.

Malmener ou brutaliser un bébé : impensable ?

La vulnérabilité du petit d'homme suscite immanquablement l'idée qu'une prévenance particulière à son égard est de mise. Et pourtant…

Le bébé met à jour, et de façon exacerbée, l'ambivalence humaine, la polarité des émotions qui nous animent. On peut se sentir émerveillé et attendri devant un bébé sage ou endormi dans les bras, mais se sentir agressif et rancunier lorsque ce même bébé interrompt sans cesse nos nuits, pleure en continu, refuse de s'alimenter…

L’angoisse est-elle nocive pour les enfants ?

L’angoisse fait partie de la constitution du développement psychique, elle est un affect qui traduit un état de malaise dont l’origine n’est pas consciente.

Au début de sa vie, par exemple, le nourrisson n’a pas encore conscience de sa propre individualité. Dès lors, quand il perd de vue sa mère, il ne se représente pas qu’il va la retrouver; ce qui peut lui faire vivre une douleur psychique intense : celle de la perte. L’angoisse, c’est la réaction au danger que cette perte comporte.

[Vidéo] Par la présence/absence de son parent, l’enfant apprend à être seul

Claire Meerseman (04:02) comment, au fur et à mesure du développement de l'enfant, ses besoins évoluent. D'abord, dans les premières semaines de sa vie, le bébé n'a pas la capacité d'attendre, il a donc besoin que les adultes répondent rapidement à ses demandes. De trop longs moments d'attente deviennent angoissants pour lui. 

Mais, petit à petit, en grandissant, le bébé aquiert la capacité de patienter : "Je prépare ton biberon, j'arrive.." suffit au bébé pour supporter l'attente. 

En tant que parents, après s'être ajustés au plus près aux besoins de son enfant, il n'est pas toujours facile d'apprendre à le laisser sans une réponse immédiate. Or, c'est en le laissant gérer de petites difficultés qu'il est capable d'affronter seul, qu'il va apprendre l'autonomie. 

[Vidéo] Comment l’enfant acquiert peu à peu la capacité d’être seul ?

Un entretien avec Claire Meersseman, psychothérapeute et thérapeute familiale (05:01) qui évoque le besoin du bébé d'être en relation, fondement à la capacité d'être seul. Dans les premières semaines de vie, une réponse rapide de ses parents à ses appels, ses besoins est nécessaire. Pour construire sa capacité à être seul, à supporter l'ennui il aura besoin de s'appuyer sur la qualité de la relation, sur la confiance qu'il a dans les adultes. 

[Audio] Fragilités et compétences dans le développement de l'enfant

Enregistrement de Reine Vander Linden. Un vivant plaidoyer pour un ajustement "suffisamment bon" du parent aux besoins du bébé avec Reine Vander Linden, psychologue organisé le 2 février 2011 par le Planning Familial de Wavre. Dans une société où ce sont les besoins économiques qui sont trop souvent mis en avant, Reine Vander Linden évoque avec sensibilité les besoins psychiques du bébé, en explicitant le processus d'attachement et ses impasses.

[Audio] "Vécus de la grossesse et enjeux pour les relations parents-bébé"

Une conférence audio en ligne, de Lisa De Noose Licenciée et Docteur en psychologie clinique, organisée par le planning familial de Frameries.

 

Elle aborde divers aspects de la grossesse mais également la façon dont ces premiers vécus vont imprégner la mise en place des relations précoces entre les parents et leur bébé.

 

[Audio] "Le déni de grossesse" (Partie questions)

Enregistrement de Sophie Marinopoulos.

Psychologue clinicienne et psychanalyste, Sophie Marinopoulos exerce à l’Hôpital Mère Enfants du CHU de Nantes. Engagée dans la reconnaissance de la santé psychique comme faisant partie intégrante des questions de santé publique, elle est fondatrice de l’association pour la Prévention et la Promotion de la Santé Psychique (PPSP). Elle est l’auteur de nombreux livres dont Le corps bavard, Fayard, 2007, Dans l'intime des mères, Fayard, 2005

 Imprimer la page