Professionnels

[Vidéo] Crise sanitaire : comment garder le corps en mouvement ?

Jean Van Hemelrijck (06:34), psychologue, montre combien duand le politique clive le monde social en deux catégories - les essentielles et les non essentielles - il fait preuve d'une violence inouïe. Dans la catégorie essentielle, n'apparaissent que l'alimentaire et le médicament, comme si l'être humain se réduisait à cette simple fonction d'alimentation. L'être humain est un transformateur qui sublime la matière première et crée ce dont il a besoin : l'art culiniaire, la mode, la culture... [Lire la suite]

[Vidéo] Quels impacts sur les individus quand le support social est empêché ?

Pour Jean Van Hemelrijck (05:05), psychologue, face à la paralysie du monde, tout un chacun peut ou a pu ressentir un grand sentiment d'impuissance. Face à cela, si on reste sidéré, qu'on se maintient dans une forme d'attente, sans véritable objet, le risque est grand d'être gagné par le désespoir. Or, une autre voie est possible, celle de l'utopie,... [Lire la suite

[Vidéo] Restaurer le lien social, une urgence pour l’adolescence en détresse

Pour Michèle Benhaïm (03:26), psychologue, il faut aller à la rencontre des adolescents qui eux, de leur côté, n'osent pas dire qu'ils ne vont pas bien. Reconnaître les désespoirs des jeunes comme des appels à l'aide va permettre de mobiliser leurs capacités d'élaboration, de création. Ce qui manque chez beaucoup, c'est [Lire la suite]

[Vidéo] Covid-19 : comment restaurer le lien avec les adolescents en décrochage ou en détresse ?

Michèle Benhaïm (04:31), psychologue, insiste sur la nécessité d'aller à la rencontre des adolescents car ils ne sont pas toujours capables de formuler une demande d'aide par eux-mêmes. Certains en passent par l'automutilation, les tentatives de suicide pour exprimer leur mal-être [Lire la suite

[Vidéo] Covid : quand la chambre devient le seul univers possible, quels sont les appuis de l’adolescent pour s’ouvrir au monde et à lui-même ?

A l'image de son corps qui grandit, la chambre de l'adolescent ne peut constituer le seul espace de son univers pour accueillir tous les changemements vécus, la croissance psychique...Michèle Benhaïm (05:01), psychologue, montre combien les deux grandes opérations qui caractérisent l'adolescence, le sortir et l'agir, sont empêchés durant cette crise. L'adolescent a besoin de sortir pour se tester ... [Lire la suite

[Vidéo] La nécessité de penser en équipes les normes et les prescrits sanitaires

Michèle Benhaïm (04:45), psychologue, insiste sur la nécessité de penser en équipe les normes sanitaires et les règles à appliquer selon nos métiers. Il est indispensable de se mettre d'accord sur celles réalistes, tenables à long terme et celles intenables (aussi en fonction du public accueilli). Il est surtout capital que les individus ne restent pas seuls dans leur pratique mais que de la collectivité soit restaurée. 

Une rage destructrice

Francis Martens s'entretien avec Jean-Claude Matgen pour La Libre Belgique (01-03-2007) Le psychologue Francis Martens frappé par le mode opératoire du drame nivellois. Pour certaines mères, donner la vie signifie qu'on a le droit de la reprendre.

Beaux-parents, beaux-enfants, rien n’ est simple!

La relation entre le beau-parent et le bel-enfant ne peut s’ analyser qu’en replaçant la famille recomposée dans l’histoire de chacun de ses membres. En effet, la précarisation et la contractualisation de la conjugalité conduisent à une modification du cadre de vie et d’éducation de l’enfant, encore transformé par l’apparition de nouvelles pratiques de parentalité. La syrnétrisation de la relation entre parent et enfant et l’organisation de la famille autour du principe de consensus, conduisent à étayer un individualisme qui domine te rapport à l’autre, y compris dans le cadre familial, alors...

[Texte] Les paradoxes de la relation éducative

Dans ce texte, Philippe Jeammet, pédopsychiatre et psychanalyste déplie en quoi s’occuper d’adolescents dits difficiles, c’est constamment travailler aux confins du judiciaire, du sanitaire et de l’éducatif. A priori les deux premiers champs apparaissent mieux définis : on est coupable ou pas, malade ou non. Il est tentant de pousser les adolescents les plus difficiles vers un des deux  champs en espérant qu’à un problème défini on apportera une (...)

Jeux sexuels: jeux innocents ou abus sexuels?

Récemment, notre équipe a été sollicitée par une institution pour une situation d'abus sexuel entre enfants et pré-adolescents qui venait d'être dévoilée. Notre action, déterminée dans le temps, se limitait à la gestion de la crise et à la mise au point de propositions d'aide, tant à l'égard des enfants et pré-adolescents qu'à l'égard de l'institution et des parents. Si nous souhaitons relater ici notre "expérience", c'est parce qu'il existe moins de données concernant les abus sexuels entre enfants, bien qu'on y vienne petit à petit.

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions radicales — quelquefois hautement toxiques pour la démocratie. D’emblée, nous rappellerons que le risque zéro n’existe pas et, qu'à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen, des agresseurs sexuels potentiels resteront en liberté. Il faut également rappeler qu’éduquer les enfants dans un climat de méfiance, en insistant sur le fait qu’aucun adulte n’est réputé fiable, est tout aussi toxique...

 Imprimer la page