Professionnels

Livre "Être parents, c'est..."

...C’est pas demain que c’est fini !

Avec ses enfants, on revit en quelque sorte son enfance. Au début, on est à l’intérieur d’un cercle de vie étroit, entre la maison, l’école, les amis, les activités du mercredi, la famille. Avec ce que nous avons reçu de nos parents et notre enfance, nous donnons à nos enfants une boussole intérieure pour qu’ils apprennent à orienter eux-mêmes leur vie. Progressivement, ils grandissent, ils s’autonomisent.

Extrait du livre "Etre parents c'est..." disponible gratuitement via commande et en téléchargement 

[Livre] Prévenir la maltraitance

Auteur: 
Numéro de collection: 
100

" Penser l’environnement amène à penser bien au-delà de la famille nucléaire et de ses éventuelles défaillances. Un parent défaillant, négligent voire maltraitant n’est pas nécessairement un « mauvais » parent, ni un pervers. Il peut se trouver en difficulté en raison de sa propre histoire ou d’événements relatifs à sa vie actuelle ; une perte d’emploi, par exemple. De plus, rien n’est inéluctable, la croyance « enfant maltraité, parent maltraitants » est une ineptie. Il est extrêmement touchant de voir, en consultation, comment des parents se débattent pour sortir du cercle infernal de la répétition de génération en génération.
De la même manière qu’un enfant se développe d’autant mieux qu’il ressentira un amour inconditionnel (y compris dans la sanction), l’adulte devient parent s’il peut expérimenter une solidarité de base, surtout quand il est mal assuré. D’où l’importance de considérer le parent « maltraitant » comme quelqu’un qui nous ressemble. Dans des situations similaires, nous aurions pu également être défaillants ; il nécessite donc aide et solidarité avant répression  (quelquefois nécessaire, ne nous voilons pas la face).
Mais l’intervenant se trouve parfois très démuni  : la temporalité du développement de l’enfant ne permet pas d’attendre la maturation parentale. Comment alors venir en aide à l’enfant ? Ici encore, le fait d’être dans un environnement solidaire, de pouvoir compter sur la famille élargie, une amie, un voisin… peut faire toute la différence. Il est des rencontres lumineuses qui changent la vie ; grâce à une famille d’accueil par exemple.
On voit pourquoi il est essentiel que la prévention de la maltraitance soit fondée sur la solidarité et non le soupçon.
"

Extrait du livre Temps d'arrêt "Prévenir la maltraitance" de Vincent Magos, p. 12-13.

[Livre] L’attachement, un lien revisité à l’adolescence

Numéro de collection: 
99

Un texte de 3 pédopsychiatres de l'adolescence qui analysent les mouvements adolescentaires à l'oeuvre, l’émergence de la sexualité, les remaniements identitaires, les enjeux liés à l’autonomisation ...autant de facteurs d’insécurité pour les adolescents et les parents.

[Livre] Evolution du traitement des ruptures familiales

Numéro de collection: 
98

Dans ce nouveau texte Temps d'arrêt, Benoit Bastard, sociologue analyse le basculement dans la manière de règler les questions familiales lors des séparations : passant d'un modèle décisionnel tutélaire à une recherche de solution par les parents eux-mêmes. La médiation, entre autre, offre un outil pertinent dans cette voie. 

 

[Livre] Les risques d'une éducation sans peine

Numéro de collection: 
91

L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble : harcèlement, phobie scolaire, violence « gratuite », affaiblissement de la légitimité des adultes…
A l’heure où le lien social est façonné par le diktat de la liberté individuelle au détriment du collectif, le processus de socialisation s’en trouve affaibli.
Désormais, l’école est devenue le lieu où s’affrontent deux forces contradictoires : l’individualité de l’enfant maintenu dans sa toute-puissance première et l’exigence de la vie scolaire irréductiblement référée au fonctionnement du collectif.
Cette opposition n’est pas nouvelle. Mais, l’auteur indique en quoi l’état des forces en présence s’est modifié au détriment de l’éducation et donc du développement même de l’enfant et de l’adolescent. 

[Livre] Les jeunes, la sexualité et la violence

Numéro de collection: 
97

Dans ce texte, Véronique Le Goaziou, sociologue et ethnologue, analyse un focus sous haute surveillance : jeunesse, sexualité et violence. Les grands interdits sexuels ont faibli dans nos sociétés et la sexualité juvénile, détachée du cadre affectivo-conjugal, est aujourd’hui admise. Sur fond actuel de normes sexuelles multiples, les déviances sexuelles des jeunes, réelles ou supposées, et plus encore leurs actes sexuels violents font l’objet de maints questionnements.

 

[Livre] Coopérer autour des écrans

Numéro de collection: 
96

Pascal Minotte, psychologue, questionne notre place éducative dans l'accompagnement des enfants et adolescents aux usages des écrans. Tenant compte de nos propres pratiques des écrans et de nos représentations à leur égard, il nous revient de rester attentif à cette posture éducative. Comment être une ressource pour eux alors que nous pensons qu’ils maîtrisent mieux que nous les outils ? Accompagner ensemble, parents et éducateurs, les nouvelles générations dans leurs usages des écrans nécessite de dépasser les apparences et de se connecter au sens qu’elles donnent à leurs pratiques.

Disponible en version PDF .

 

[Livre] Paradoxes et dépendance à l’adolescence

Numéro de collection: 
36

[...]  La menace essentielle qui guette l’adolescent, et au-delà l’être humain, c’est de perdre le sentiment de sa valeur, la capacité de se contrôler et de se sentir maître de lui, acteur de sa vie, assuré de sa continuité et de son identité. La menace en somme de ne plus faire face, de ne plus pouvoir assurer sa continuité. Avec pour effet, la peur d’être envahi et submergé par ces deux angoisses humaines fondamentales que sont la peur d’être abandonné, de ne plus compter pour les autres, de ne plus être vu et considéré ; et l’angoisse en miroir de fusion et d’être absorbé par ceux dont il a besoin qui font ainsi intrusion en lui [...] 

in Philippe Jeammet, Paradoxes et dépendance à l’adolescence, PP 17-18, Temps d'arrêt 36

[Livre] Prévenir la violence par la discussion à visée philosophique

Auteur: 
Numéro de collection: 
95

Dans ce livre Temps d'arrêt, Michel Tozzi ouvre une piste éducative pour prévenir incivilités, violences et harcèlement entre enfants dès le plus jeune âge  : celle d’engager avec les enfants dès 4 ans des échanges sous forme de discussions à visée démocratique et philosophique (DVDP). Discuter, c’est suspendre le passage à l’acte corporel ou verbal ; c’est se donner le temps de la réflexion dans un espace organisé par des règles démocratiques. Ce texte sert de support à la formation des ateliers de la pensée joueuse.

[Texte] Quand on demande aux professionnels de prendre position dans un conflit familial

Il arrive de plus en plus souvent qu’un parent demande que l’école (mais aussi la crèche, la garderie,…) fournisse une attestation actant de l’attitude de l’autre parent. Ces demandes sont souvent adressées à des personnes de première ligne (puéricultrice, enseignant) qui ne savent pas toujours que dire. En fait, la réponse doit venir de l’institution, du cadre clair qu’elle met en place, cadre sur lequel peut s’appuyer la personne qui en porte la parole.

[Texte] Les demandes des parents et l'institution éducative

Il arrive que le dialogue entre le professionnel et le parent s’enfonce dans l’impasse : le premier se prévaut de sa compétence professionnelle, le deuxième de la connaissance de son enfant. Pour contourner cet écueil, le travail professionnel en  équipe construira la dimension collective pour mettre en place un cadre commun, à expliquer régulièrement aux parents.

Un texte qui paraîtra dans l'édition 2014 de "Points de repère pour prévenir la maltraitance".

[Texte] : Pourquoi la télévision est toxique pour les enfants en bas âge

Plusieurs chaînes de télévision qui s’adressent aux jeunes enfants mettent en avant leur intérêt éducatif. Mais celui-ci n’a jamais été démontré, et les seules études réalisées révèlent au contraire qu’elles ralentissent les enfants de 8 à 16 mois dans leur apprentissage linguistique  ! En fait, la télévision destinée aux enfants de moins de 3 ans pose essentiellement cinq problèmes : [Lire la suite]

[Texte] Les professionnels face aux réseaux sociaux virtuels

Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui existe depuis seulement 20 ans et pourtant est déjà passé par plusieurs (r)évolutions.

S'il s'agit d'un outil de communication et de partage du savoir extraordinaire, il éveille inquiétudes et questions quant à son usage, ses limites, ses dangers éventuels principalement à l'égard des enfants et des adolescents.

[Vidéo] Les pères contemporains en manque de modèles de transmission

Un entretien avec Christine Castelain Meunier (03:45), sociologue.


Christine Castelain Meunier, sociologue évoque ici les raisons qui expliquent l’absence  de transmission pour les pères contemporains. Ce manque de modèles de transmission s’inscrit entre autre dans l’Histoire de l’humanité qui transmet l’image de la puissance paternelle. Le Père avait tout pouvoir sur l'enfant, y compris durant la Rome antique, le pouvoir de vie et de mort sur lui. Les représentations qui en découlent sont fortes et impriment  encore aujourd’hui la fonction du père. Par ailleurs, la diversité novatrice des...

[Audio] La construction historique de la question du soutien des parents en France

Un exposé de Gérard Neyrand, sociologue, professeur à l’Université de Toulouse, à l'occasion du Colloque "L'action publique en direction des parents : quels problèmes ? quelles réponses ?", organisé le 19 septembre 2017 par La Direction des statistiques, des études et de la recherche de la Caisse nationale des allocations familiales, en partenariat avec l'Ecole des hautes études en sciences sociale.

[Audio] Clôture du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?"

Un exposé de Myriam Saduis, comédienne, metteure en scène, auteure de Amor mundi, d’après Hannah Arendt,  à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

[Audio] «L'effritement du secret professionnel et de la sécurité sociale»

Ecoutez en ligne cette conférence de Vanessa De Greef, docteure en droit, lors du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" du 6 mai 17 organisé par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats.

Si vous souhaitez, vous aussi, que votre conférence soit enregistrée et reprise sur notre site, n'hésitez pas à envoyer un mail à yapaka@yapaka.be reprenant le programme de votre conférence, après accord, nous vous enverrons un enregistreur accompagné de son mode d'emploi.    

[Audio] «Couvrez ce dessein que je ne saurais entendre»

Une conférence de Gérald Deschietere, psychiatre, responsable des urgences aux Cliniques Saint-Luc, président du Conseil de l’Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

[Audio] «Le secret professionnel des travailleurs sociaux : le maillon faible de la chaîne du secret ?»

Une conférence de Jean Spinette, diplômé en Sciences politiques, co-président de la Fédération des CPAS de Bruxelles, président du CPAS de Saint-Gilles, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

Qu’entendons-nous par maltraitance institutionnelle ?

La violence institutionnelle se produit par carence, insuffisance ou négligence, par exemple, quand les ressources disponibles ne sont pas suffisantes pour répondre aux problèmes ou apporter des perspectives de solution adéquates. Le nombre trop élevé de prises en charge, les listes d’attente, le débordement de travail et la précarité des équipements, qui affectent tant de professionnels... In Emmanuel de Becker, "La maltraitance institutionnelle en temps de crise", Temps d'arrêt 131, PP17-18, mars 2022

[Outil Formation] Prévenir la maltraitance dans nos pratiques et nos institutions

Encourager, réconforter, gronder ou sanctionner un enfant ou un jeune, ... participe de notre rôle d’éducateur. Mais parfois, il arrive que nous ne répondions plus aux besoins de l’enfant mais aux nôtres : soulager notre colère en criant, humilier l’enfant, ou encore n’écouter que notre satisfaction d’adulte, par exemple en poussant l’enfant à trop de perfection, de performance, en le brusquant sans respecter son rythme. Il peut arriver à chacun et chacune d’entre nous d’être débordé et de chercher à [Lire la suite] D'autres outils sont disponibles sur la page Thématique "Violence...

[Formation en ligne] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Comment réagir lorsque vous entendez que des ados se demandent s’ils peuvent dire non à leur partenaire ? Vous êtes animateur, moniteur sportif, responsable d’un mouvement de jeunesse, éducateur, enseignant, puéricultrice, infirmière, … Découvrez la formation en ligne gratuite avec quelque 90 questions directement liées à vos pratiques, des ressources vidéo, audio, livres, textes. Participer à la formation    Téléchargez le dépliant permettant de faire connaitre la formation dans vos réseaux

Comité d'accompagnement des ateliers de la Pensée Joueuse :

Comité d'accompagnement des ateliers de la Pensée Joueuse : -  Gilles ABEL (philosophe pour enfants)  -  Charlotte BUSSCHAERT (professeur de morale​) -  Vanessa BUYST (institutrice) -  Isabelle ESTEBAN (médiatrice scolaire Fédération Wallonie-Bruxelles) -  Valérie François (conseillère pédagogique W-B E section maternelle) -  Isabelle LESCALIER GROSJEAN (psychologue clinicienne) -  Perrine MOLTER (directrice école fondamentale)

[Extrait livre] Etre parents c'est... Rassurer

Quand des événements graves, des violences, des accidents ou catastrophes surviennent, les enfants entendent les informations, partagent nos émotions. Ils découvrent et participent aux rituels qui permettent de continuer à vivre ensemble et de traverser les épreuves rencontrées par leur famille, leur quartier, leur pays ou ailleurs dans le monde. Quand ces choses arrivent, il est important que l’enfant sente auprès de lui la présence d’adultes sur qui compter et à qui parler. Même si nous ne comprenons pas toujours la situation qui conduit à tant de tristesse et de révolte, il nous revient de...

Cartes de voeux de fin d'année

Nous vous souhaitons une année de parole et d’écoute. Parler, c’est créer des liens. Et tricoter des liens, ça réchauffe. Nous avons toutes et tous bien besoin de ces moments chaleureux ponctués de surprises qui font de nous des vivants-parlants.  Parler c’est aussi oser prendre un risque, celui de ne pas trouver les mots, de ne pas être entendu,… Parler, c’est un pari. Particulièrement en situation de fragilité, en contexte de détresse, de danger, de maladie, de crise… une parole adressée à quelqu’un qui écoute est l’occasion d’un soutien, d’une aide, d’une reconnaissance. Dans nos métiers...

 Imprimer la page